Diminuer l’impact des trajets résiduels intra-territoriaux

Suite à l’élaboration d’un diagnostic et d’une stratégie sur la mobilité (voir Mobilité et déplacements - Les enjeux), le Bassin d’Aurillac, le Carladès et la Châtaigneraie souhaitent planifier une mobilité plus vertueuse en termes d’énergie et de climat.
Dans ce cadre, toutes les propositions seront étudiées.

Alors, selon vous, comment diminuer l’impact des trajets résiduels (trajets restant une fois les besoins réduits et les trajets optimisés) sur le territoire ?

Propositions du Club Climat issues de l’atelier du 4 février :

  • Favoriser le travail à domicile (télétravail)

  • Péages à l’entrée des villes

Le compte-rendu complet est ici : Comptes-rendus Ateliers Club Climat

Le péage à l’entrée des villes? Ce n’est imaginable que pour les grosses métropoles.
De toutes façons, si l’on arrivait à n’avoir plus que des « trajets résiduels », ce ne serait pas bien grave! On en est loin!